supraconscience.org

Parfois, nous devons prendre certains mesures dans la matière pour voire à notre…


Parfois, nous devons prendre certains mesures dans la matière pour voire à notre santé. J’aime bien rappeler que le rapport de force est parfait, mais l’individu ne doit pas oublier de poser des actions dans la matière aussi lorsque c’est nécessaire (examens, consultations, ostéopathie ou autres). Cela doit faire partie de l’expérience de l’ego-esprit.

C’était vraiment le thème de ma journée. On m’a prescrit une coloscopie il y a une semaine… et le délai d’attente devait être de un à deux mois. Mais hop, mon esprit en a décidé autrement, et en moins d’une semaine, j’avais déjà mon rendez-vous.

Cela étant dit, la veille de mon rendez-vous, je donnais mon cours de tarot psychique ! Jeûne toute la journée dimanche, 4 litres de laxatifs à boire pour vider les intestins, etc., alors je peux dire que la fatigue était au rendez-vous lundi lors de mon examen.

J’arrive à lundi, l’hôpital…
Je ne voulais pas vivre mon examen sous sédation ; je l’ai donc refusée. J’ai donc vécu des moments d’inconfort et de douleur, mais surtout, j’ai fait une belle visite guidée de mon côlon, jusqu’à mon intestin grêle. Tout était sur un grand écran. Quand j’avais très mal (quand la caméra tournait les coins dans mon intestin), je fermais mes yeux quelques instants, mais j’avais hâte de les rouvrir pour ne pas trop perdre les images de ma visite guidée, que je ressentais évidemment dans mes entrailles en même temps.

L’intérieur de mon intestin se faisait arroser par un miniature boyau d’arrosage, pendant que la caméra filmait. Je me sentais comme dans un lave-auto. Wow, j’allais être propre ! Mon esprit avait décidé que je devais vivre ce lave-auto intérieur pour nettoyer le mémoriel désuet dont je n’avais plus besoin. Il fallait agir physiquement. C’est fou tout ce que l’esprit peut décider de faire pour nous nettoyer ! Je comprends qu’il fallait « tout décaper » pour repartir à neuf.

Le plus beau de ma visite guidée, c’était l’intestin grêle. Ce que je voyais était… comme si j’étais sous l’eau, dans une mer de coraux. Les parois du petit intestin sont tapissés de « petits doigts » qui bougent sous les vagues d’eau… et parfois sous les vagues jaunes de bile qui arrivent pour faire son travail. Des belles vagues jaunes ensoleillées. Honnêtement, c’est vraiment extraordinaire à voir. J’ai cherché des photos sur Internet pour vous montrer ce que j’ai vu, mais aucune n’était à la hauteur. Je vous envoie donc des images de coraux qui donnent une bonne idée de la vibration de ce que j’ai vu.

Suite à la coloscopie, j’ai appris que je devais recevoir une gastroscopie aussi. Ah bon ! Mon esprit voulait donc que le nettoyage se fasse jusqu’en haut de mon système digestif. La docteure et l’infirmière étaient parfaites, leur énergie était belle, alors on allait jusqu’au bout !

Je dois dire : quel examen désagréable à vivre la gastroscopie sans sédation. Le réflexe de vomir ne lâche pas et chaque minute est très longue (même si l’examen ne dure que quelques minutes). Je ne pouvais pas regarder l’écran de ce qui était filmé dans mon ventre (œsophage, estomac, duodénum), car je devais me concentrer à respirer pour tenter d’inhiber le réflexe de vomir de la bile. Mes yeux étaient donc fermés, et je respirais fortement pour garder ma conscience à cet endroit. Mais bien sûr, la bile est monté plusieurs fois. Je devais tout laisser entre les mains des deux femmes qui m’aidaient.

J’ai alors compris que je devais nettoyer le haut de mon système digestif avec ma bile, comme la docteure l’avait fait dans mes intestins avec son boyau d’arrosage. Je devais libérer quelque chose de gros (énergétiquement parlant), avec l’aide de ces deux femmes.

Oui c’était éprouvant, et oui c’était fondamentalement désagréable. Mais c’est beaucoup plus « grand » de vivre une expérience comme celle-là lorsque l’ego comprend le réel de pourquoi il la vit. La conscience qui voit le nettoyage qui se fait, c’est loin d’être banal. Et ce soir, il me reste la vibration des images que j’ai vues… qui me font vibrer à comment le corps est beau à l’intérieur.







Source

A propos de: Sandra Icône 1 vérifiée
Auteure, conférencière et formatrice dans le domaine de l'évolution de la conscience humaine

Participer ?

Commenter ?

Aucun commentaire pour l’instant